- LA NATURE RECÈLE DES TRESORS -

Deux idées distinctes sont à la base de ce morceau : tenter le relief négatif, et créer une vue aérienne à la manière d’un drone.

1/ Tenter le relief négatif.

Le fond d’une cornière est couvert d’un assemblage de tissu.

Le fond d’une cornière est couvert d’un assemblage de tissu.

Le morceau principal est découpé au cutter, puis coloré au pastel sec.

Le morceau principal est découpé au cutter, puis coloré au pastel sec.

On crée une route. Le cutter s’avère à nouveau très efficace pour creuser les mares dans le carton principal.

On crée une route. Le cutter s’avère à nouveau très efficace pour creuser les mares dans le carton principal.

Trop efficace peut-être, ce cutter.

Trop efficace peut-être, ce cutter.

Si on assemble le tout provisoirement, nos mares fleuries sont en négatif.

Si on assemble le tout provisoirement, nos mares fleuries sont en négatif.

La route est surélevée. Elle représente le premier élément de relief positif.

La route est surélevée. Elle représente le premier élément de relief positif.

2/ Créer une vue aérienne à la manière d’un drone.

Il faut ensuite perforer le carton principal pour y glisser des végétaux séchés qui donnent l’illusion d’arbres ou buissons que l’on pourrait voir depuis le ciel.

Il faut ensuite perforer le carton principal pour y glisser des végétaux séchés qui donnent l’illusion d’arbres ou buissons que l’on pourrait voir depuis le ciel.

IMG_6611.jpg
IMG_6615.jpg
Des morceaux de pastels gras s’ajoutent à toux ces éléments qui sortent de la toile. Ils donnent du peps et de la matière.

Des morceaux de pastels gras s’ajoutent à toux ces éléments qui sortent de la toile. Ils donnent du peps et de la matière.

Sont ajoutés des cailloux grecs, quelques coquillages grignotés et polis par leur long séjour dans l’eau de mer.

Sont ajoutés des cailloux grecs, quelques coquillages grignotés et polis par leur long séjour dans l’eau de mer.

Je suis mitigé. J’ai l’impression d’un grand vide, mais crains la surcharge. À côté de cela, il devient de plus en plus difficile d’aller percer des trous dans le carton principal, de glisser ma main entre ces tiges cassantes.

Je suis mitigé. J’ai l’impression d’un grand vide, mais crains la surcharge. À côté de cela, il devient de plus en plus difficile d’aller percer des trous dans le carton principal, de glisser ma main entre ces tiges cassantes.

Je continue. Je crée des arbres en collant, sur des tiges à bourgeons, des fruits d’amour en cage séchés dont il ne reste que la dentelle structurale.

Je continue. Je crée des arbres en collant, sur des tiges à bourgeons, des fruits d’amour en cage séchés dont il ne reste que la dentelle structurale.

On y est presque.

On y est presque.

IMG_6679.JPG
C’est le moment de s’arrêter.

C’est le moment de s’arrêter.

La nature recèle des trésors. Encore faut-il avoir l’oeil. Concentrez-vous sur les détails quand vous vous baladez, à la ville comme à la campagne. Les trésors sont dans ces détails, dans le fugace, dans le furtif, souvent à une échelle très réduite.  En hommage à cette beauté qui se fait discrète, voici une vue macroscopique, miniaturisée grâce à des éléments soigneusement choisis et assemblés à la pince à épiler. Si j’avais pu ajouter des oiseaux, je l’aurais fait. On ne peut que les imaginer, remplissant les airs de ce monde imaginaire.  Dans ce morceau à la manière d’un drone, Ishtar a troqué son haut de forme pour la casquette. Le nez plongé dans sa carte, il s’emploie lui aussi à découvrir son trésor caché.

La nature recèle des trésors. Encore faut-il avoir l’oeil. Concentrez-vous sur les détails quand vous vous baladez, à la ville comme à la campagne. Les trésors sont dans ces détails, dans le fugace, dans le furtif, souvent à une échelle très réduite.

En hommage à cette beauté qui se fait discrète, voici une vue macroscopique, miniaturisée grâce à des éléments soigneusement choisis et assemblés à la pince à épiler. Si j’avais pu ajouter des oiseaux, je l’aurais fait. On ne peut que les imaginer, remplissant les airs de ce monde imaginaire.

Dans ce morceau à la manière d’un drone, Ishtar a troqué son haut de forme pour la casquette. Le nez plongé dans sa carte, il s’emploie lui aussi à découvrir son trésor caché.

Et vous, où est le vôtre ?

Et vous, où est le vôtre ?